Sachez apprivoiser les peurs pour etre plus efficace malgre la inquietude.

Sachez apprivoiser les peurs pour etre plus efficace malgre la inquietude.

J’ai crise du Covid-19 et ses repercussions – recession, licenciements et inegalites devant des difficultes economiques, ainsi que les manifestations nouvelles contre des brutalites policieres et des discriminations raciales – posent des problemes inedits. La nouveaute des situations et la hauteur des enjeux fait naitre chez beaucoup la peur de se fourvoyer. S’il est impossible de ne pas faire d’erreur, vous pourrez en revanche apprendre a controler l’instinct qui vous pousse a les eviter et vous en servir pour prendre de meilleures decisions. En adoptant ces conseils, chacun pourra i?tre votre anxieux plus efficace.

N’ayez ni crainte ni honte… de ces peurs

Notre culture voue une sorte de culte au courage. L’image traditionnelle du leader reste celle d’un individu intelligent, solide et sans peur. Mais la peur, comme toute emotion, a votre objectif, au regard de l’evolution, et un avantage : la crainte de commettre des erreurs reste la pour vous rappeler que vous etes dans une situation delicate. Un leader prudent est precieux. C’est particulierement bon par les temps libre qui courent. Ne vous laissez donc jamais aller a ruminer des pensees du genre « Je ne devrais nullement hesiter autant. »

N’ayez donc ni crainte ni honte… de ce peur de vous tromper et n’allez jamais en conclure que vous etes un leader indecis, manquant de courage ou de vision. Si vous etes naturellement enclin a prendre des precautions, appuyez-vous concernant votre tendance Afin de etre audacieux et visionnaire ! Vous en doutez ? Reperez les leaders qui l’ont ete en evitant des catastrophes.

Faites preuve d’agilite emotionnelle

La peur de se fourvoyer est en mesure de se montrer paralysante. L’agilite emotionnelle en est l’antidote. Commencez par mettre des mots sur vos pensees et sur vos sensations : par exemple, « J’ai peur de ne pas savoir controler suffisamment bien les clients Afin de abriter mes collaborateurs. » Exprimer ses peurs a haute voix aide a les desamorcer – legerement comme on allumerait la lumiere dans une piece obscure. Ensuite, acceptez la realite : dites-vous par exemple : « Je comprends que les individus ne se comportent pas toujours de facon ideale. » Faites une liste de l’ensemble des verites que vous devez accepter. Enfin, agissez en fonction de ces valeurs. Si, Afin de vous, etre l’une des plus importantes reste d’etre attentif aux autres. Comment pourriez-vous l’appliquer dans la situation actuelle Vous pourriez entre autres vous garantir que vos salaries paraissent tous equipes de masques avec lesquels ils se sentent bien ou qu’ils se sentent a l’aise pour exprimer leurs sentiments. Identifiez les 5 valeurs qui comptent le plus a ces yeux dans un contexte de prise de decision en periode de crise. Puis reflechissez a la pertinence de chacune pour nos choix importants que vous devez faire. Repetez le processus pour chacune de vos peurs. Ca vous aidera a accepter de devoir parfois agir sans connaitre la meilleure ligne de conduite a tenir et d’eviter le piege que vous tend l’anxiete en vous incitant a reduire l’incertitude a zero.

Concentrez-vous via ces processus

L’angoisse vous aidera a prendre de meilleures decisions si vous vous inquietez efficacement. Ce que la plupart des gens ne font gui?re. Si vous devez etre inquiet, c’est concernant tomber sur des solutions et non pour vous obstiner en face du danger. Dirigez la inquietude sur les comportements ayant une vraie chance de reduire les dangers d’echec.

On peut controler nos systemes, nullement nos resultats. Quels sont vos systemes et les processus permettant d’eviter d’effectuer des erreurs ? Concentrez vos inquietudes sur ce type de questions : des informations sur lesquelles vous vous reposez sont-elles fiables ? Quelles sont leurs limites ? Comment ces systemes contribuent-ils a prevenir la pensee de groupe ? Quelles procedures avez-vous mises en place pour visualiser nos zones d’ombre ? Comment vous assurez-vous d’entendre les points de vue interessants de les parties prenantes les moins representees ? De quels processus disposez-vous pour etre alerte de suite d’un probleme et rectifier si une decision a des consequences inattendues ?

Elargissez la reflexion

La peur de se fourvoyer conduit souvent a reduire une reflexion a 1 seul scenario. Imaginez que vous vous promenez la nuit. Comme vous avez peur de trebucher, vous regardez vos pieds. Et vous vous payez le reverbere. Ou bien, pensez a ceux qui ont peur de l’avion. Ils preferent prendre un voiture, alors que la route reste objectivement plus dangereuse. Elargir la focale vous permet de relativiser vos plus grandes craintes par rapport a toutes les autres menaces existantes et d’avoir un meilleur angle de vue dans ce que vous redoutez le plus.

Avoir moins peur de se fourvoyer en reflechissant a d’autres consequences negatives pourra sembler paradoxal. Mais cette strategie vous aidera a passer en mode resolution de probleme et a desserrer l’emprise que vos peurs ont sur vous. Le leader reste desfois tellement occupe a minimiser ou a optimiser telle ou telle consequence qu’il ne voit gui?re que nos autres ont n’importe quel chose en tronche. Pour ce motif, cherchez a connaitre des priorites des autres.

Sachez apprecier les moments de detente

La peur nous saisit. Cela nous empeche de penser a nouvelle chose. Elle est d’ailleurs faite pour ca : https://datingmentor.org/fr/chatki-review/ c’est cela nous permettra de ne point sous-estimer les menaces. Certaines personnes reagissent a la peur via de l’hypervigilance. Elles restent sur leurs gardes, a leur poste de commandement, a toute heure. C’est ainsi que l’on est en mesure de se retrouver a bosser en permanence.

Etre dope a l’adrenaline peut etre precieux a un moment precis, mais cela va aussi apporter une vision etriquee du probleme. Cela peut donc etre judicieux d’adopter une autre approche afin d’en avoir une vision plus globale. On a besoin de loisirs (et de sommeil !) Afin de prendre du recul, synthetiser des pensees, examiner des zones d’ombre et etre creatif. Autorisez-vous des plages de silence. Et, meme si ca peut etre en gali?re percu, une partie de golf est en mesure de etre exactement ce qu’il vous faut pour reflechir a des problemes ardus dans leur globalite.

Tenez-vous a l’ecart des trucs parasites

Face a la peur, il arrive qu’on se mette en mode controle 24h/24. On ressent aussi le besoin irrepressible de regarder constamment ce que font les autres, d’avoir l’?il rive i  propos des reseaux sociaux ou de controler ses datas chaque jour. Attention ! Ce type d’attitude va mener a l’infobesite : l’esprit reste tellement submerge d’informations, que l’on va se sentir confus ou bloque. Sachez reconnaitre les moments ou vous vous comportez ainsi et limitez le controle et la consultation excessive de vos donnees ainsi que vos reseaux sociaux. Evitez de ceder a la panique ou a Notre nervosite.

En soi, avoir peur de faire des erreurs ne vous rend pas plus ou moins capable de prendre de bonnes decisions. Si vous vous inquietez au point de ne affirmer qu’aux mauvais cotes du stress ainsi que l’incertitude, vous risquez d’avoir des paroles malheureuses ou d’effectuer ce qu’il ne va falloir nullement faire. En revanche, si vous comprenez le fonctionnement de l’anxiete au niveau cognitif, vous pourrez vous en servir pour justifier des choix audacieux et re-flechis.